Publié le 26 / 03 / 2012
Catégories: Articles

“Quand est-ce qu’il faut régler les ISO?” C’est la question qu’on m’a posé ce weekend.

Flou
Argh! Mais c’est tout flou!

Lors de ma dernière sortie photo avec les gentilles personnes de chez Phototrend, j’ai du encadrer un petit groupe. Une des personnes est venue me voir pour me demander quand est-ce qu’il fallait “régler les ISO”. Voici une réponse pour ceux qui ont connu l’appareil photo argentique de papa et maman ou qui ont utilisé un appareil argentique.

Vous vous souvenez? Quand il faisait beau, vos parents utilisaient une pellicule “jour”, et quand il faisait moins beau, ils utilisaient une pellicule “temps nuageux”. Et bien cette dernière a une sensibilité plus élevée que la pellicule jour!

En numérique, c’est pareil. Quand il fait jour avec un grand soleil, on met “des ISO faibles”, et quand il y a des nuages, on met “des ISO plus élevés”. Quand vous changez la sensibilité du capteur, ça revient à faire ce que vous faisiez quand vous changiez de pellicule: vous prenez quelque chose de plus sensble parce qu’il vous manque de la lumière.

La personne qui m’a posé la question m’a dit qu’elle était perdue entre les trois paramètres. En fait, quand on prend une photo, il faut surtout jouer sur la vitesse d’obturation, et le diaphragme. La sensibilité est juste un coup de pouce quand la vitesse est trop lente, ou quand on ne peut plus ouvrir le diaphragme d’avantage.

Net
La vitesse était trop lente, et le diaphragme était ouvert à fond. Il faut donc augmenter la sensibilité pour que, à exposition équivalente, on ait une vitesse permettant d’éliminer le flou de bouger.

Il faut garder à l’esprit que plus la sensibilité est élevée, plus il y a du bruit à l’image. Essayez d’utiliser des sensibilités raisonnables: 100 ISO en extérieur en plein soleil, 400 ISO sous les nuages ou à l’ombre, 800 ou 1600 ISO en intérieur. A vous d’adapter ces valeurs en fonction de la situation et de l’ouverture maximale de votre objectif.

Vous avez aimé ce billet? Parlez-en autour de vous!
Vous voulez me suivre? Suivez-moi: Twitter  Netvibes  Flickr  Flux RSS
Ou bien contactez-moi par mail: Contactez-moi
Vous souhaitez réagir? N'hésitez pas à poster un commentaire.
Enfin, vous pouvez aussi revenir à la page d'accueil!

Geek-Trend

15 commentaires

  1. Au moins c’est clair. Moins de technique et plus de concret. J’approuve ta démarche.

  2. Tazintosh says:

    Après la lecture de cet article, tout semble montrer que la personne qui vous a posé ces questions était totalement débutante (ce qui n’a rien de péjoratif). En fait, elle ne semble maîtriser (voire connaître) aucun des principes de base liées à l’appareil.
    Personnellement, je n’aurais pas répondu à cette personne ce qu’il aurait « techniquement » fallu faire (iso, ouverture, temps de pose, etc.). À ce stade d’apprentissage de la photo, la technique n’a pas sa place.
    Devant un tel, fait, ma question (mon étonnement) est plutôt, « comment se fait-il qu’une débutante aborde de telles points techniques ». Quel mauvais professeur (s’il y en a un) lui a inculqué cela ? Elle ne devrait prendre connaissance du concept d’ISO que très progressivement et dans ce cas précis, ma réponse aurait plutôt été de lui demander (avec argumentation) d’oublier ça pour l’instant, la priorité n’était absolument pas là, je l’aurais aidé à régler son appareil en mode automatique, ou P, à la rigueur.

    J’aborde et apprend la photo aux gens d’une manière totalement opposée, longuement abordée ici.
    http://tazintosh.com/le-probleme-du-debutant-forums-et-clubs-tous-coupables/

    • Tazintosh says:

      Du coup, concernant cet exemple de photo avec flou de bougé, il est fort à parier que l’appareil et ses automatismes n’aurait pas produit ce résultat là. Car l’appareil « sait » ce qu’il doit faire, en fonction des conditions (c’est le métier de sacrés concepteurs que de lui « apprendre » cela). Ce concentrer sur l’image, la composition, travailler son œil, est priorité pour un débutant, son formateur devant, pour l’instant, l’écarter de concepts techniques.

      • Steakhachai says:

        Je ne suis pas certain que le mode auto soit la bonne solution. Je suis entièrement d’accord avec toi sur le fait qu’il faille “travailler son oeil”.

        Mais comment s’exprimer correctement et maitriser ce que l’on fait(ie bien paramétrer son boîtier pour obtenir ce que l’on veut, et non pas ce qu’il a décidé pour toi) si on n’a pas un minimum de bagage technique?

        C’est un peu comme en musique où on apprend le solfège au début: ce n’est pas le plus important, mais c’est nécessaire.

        Je pense qu’en photo, c’est pareil: c’est pas la technique le plus important, mais tu dois y passer à un moment où un autre, et le meilleur moment, à mon humble avis, c’est quand tu débutes.

        • Tazintosh says:

          « Mais comment s’exprimer correctement et maitriser ce que l’on fait (ie bien paramétrer son boîtier pour obtenir ce que l’on veut, et non pas ce qu’il a décidé pour toi) si on n’a pas un minimum de bagage technique? »

          Bien entendu, mais pour moi, chaque chose en son temps, comme je l’aborde dans mon article.
          Aussi, tout semble montrer que cette personne était encore loin d’avoir à aborder l’étape ISO. « Quand est-ce qu’il faut régler les ISO ? » Quand vous maitriserez tout le reste. En attendant : iso auto. Bien sûr, je n’aborde pas mes réponse de manière aussi brève et crue ^^

    • Steakhachai says:

      On me pose une question, j’y réponds.

  3. Pyrros says:

    C’est un sujet à la mode j’ai vu un billet sur un autre blog qui a le meme thème

    Mais comme MonsterFred je pense que ta demarche basée sur la pratique est à développer et a partager

    je te laisse un article : http://pyrros.fr/coup-de-gueule/blogueur-halte-aux-captcha-inutiles/

  4. Pitch says:

    Et bien moi j’ai bien aimée ta comparaison, je me souviens que mon père avait tout un tas de pellicules différentes.ça en prenais de la place dans le sac tout ce bazar^^.

    Pour ma part ya une vidéo qui ma permis de bien comprendre le truc j’en ai parler sur mon blog
    http://www.chezpitch.fr/premier-rflex-les-podcast-photos-pour-dbutants
    ils m’ont bien aidée, j’ai tout noter sur un papier et je m’en sert de pense-bete.

    Je suis passée au Mode M depuis octobre dernier, j’arrive pas toujours a faire ce que je veut mais c’est vrai que j’apprécie le fait de rater de me dire tiens ils vaudrai mieux augmenter la vitesse ou l’ouverture de refaire ma photos et de voir que c’est mieux.

    Et sinon ben je fait un bouzoux sur le nez de la peluche elle est trop mimi^^

    • Steakhachai says:

      Passe dans les modes semi-auto (priorité ouverture ou vitesse), fixe un paramètre, et laisse ton appareil choisir l’autre, ce sera plus simple.

      Le mode M est à reserver pour quelques rares cas.

  5. [...] Steakhachai nous a expliqué très clairement les Iso. [...]

  6. louis de funeste says:

    Bonne explication. Iso c est la sensibilité de notre capteur qui correspond a la sensibilité du film (c est sur que c est plus facile quand on a connu l argentique).
    Pour les debutant les reflex maintenant permettent de mettre le param iso en auto, ca permet de se concentrer sur l ouverture et la vitesse.

    sinon a la question Quand est-ce qu’il faut régler les ISO? je pense que j aurais répondu le mardi ^_^ et plus sérieusement en debut de shooting ou de balade enfin quand on sais quon va utilisé son appareil, on verifie WB (balance des blancs), mode de flash (éventuellement), le mode de prise de vue ( rafale, telecommande, leve de miroir …), le format d enregistrement (enfin sinon vous faites comme moi en raw + jpeg fine mais bon faut de l espace) et les iso. Faites quelques photos test si tout est bien reglé vous n aurez plus qu a jouer sur l ouverture et le temps d expo.

  7. [...] La sensibilité ISO : Découvrez le principe de sensibilité ISO sur le site d’Emeline découvrez la définition de la sensibilité ISO et comment cela fonctionne, comment on s’en sert. Apprenez à limiter l’apparition du bruit ou à l’utiliser a des fins créatives. Steakhachai propose lui aussi un tutoriel sur le même thème dans son billet : Quand est ce qu’il faut régler les ISO [...]

  8. [...] Quand est-ce qu'il faut régler les ISO? | Steakhachai.fr Lors de ma dernière sortie photo avec les gentilles personnes de chez Phototrend , j’ai du encadrer un petit groupe. Une des personnes est venue me voir pour me demander quand est-ce qu’il fallait “régler les ISO”. Voici une réponse pour ceux qui ont connu l’appareil photo argentique de papa et maman ou qui ont utilisé un appareil argentique . Vous vous souvenez? Quand il faisait beau, vos parents utilisaient une pellicule “jour” , et quand il faisait moins beau, ils utilisaient une pellicule “temps nuageux”. [...]

  9. Pour ma part, je travaille exclusivement en mode M, mais il m’arrive de laisser l’appareil définir les iso en fonction des paramètres d’ouverture et de vitesse que je lui ai imposés. Bon. Je surveille quand même et puis mon apn gère superbement la montée en iso. Mais je dirais – puisque j’ai apparemment l’âge des parents dont tu parles dans ton papier – que le fait de n’avoir plus à réfléchir vingt plombes sur la sensibilité du film que je vais introduire dans mon appareil est carrément une des choses que j’apprécie le plus dans l’usage que je fais du numérique.

Ecrire un commentaire